Luxury Lifestyle, Guides & Travel Inspiration by Myrelations

DIGITALISATION / IT





 


Le développement technologique et la diffusion de ces technologies au plus grand nombre croît à une vitesse inédite dans l'Histoire. La digitalisation et des termes tels que "big data", "cloud", "réalité virtuelle", "intelligence artificielle", "Internet des objets" ou "blockchain" font leur entrée dans le vocabulaire de tout a chacun. 

Le nouveau ministère de la Digitalisation, concrétise la volonté du gouvernement de placer la transformation digitale au cœur de son action.



  

 

 


 





 

L’économie luxembourgeoise se positionne à la 21ième place au niveau mondial, grimpant de 3 places par rapport à l’année dernière (2018) et la 11ième place parmi les pays européens, selon Le World Digital Competitiveness Ranking (2019).

Le sujet est transversal et le gouvernement entend saisir les opportunités qui en découlent et faire face aux défis et enjeux qu'elle représente. 


 
Il s'agit d'accompagner et de promouvoir la digitalisation de la société, de faire avancer le développement technologique dans les domaines importants pour l'économie et de développer de nouvelles stratégies permettant au pays de réussir la transition vers l'ère digitale.

 
Un point précis des attributions du ministère: la création d'un Haut Comité à la transformation digitale composé de représentants des ministères, mais également de la société civile actifs ou ayant un intérêt précis dans le processus de la digitalisation du Luxembourg. Le comité est destiné à participer activement au développement d'actions et initiatives supportant les objectifs stipulées dans cette stratégie.




Une des prérogatives du ministère concerne notamment la simplification et la numérisation des processus administratifs. Le gouvernement a déclaré vouloir mettre en place des  procédures pouvant s’effectuer par Internet de leur début à leur fin et ce dans un environnement convivial et sûr.


Le ministère applique le principe du digital by default, essentiel à l'émergence d'une culture digitale, qui impose que toute nouvelle loi tienne compte et intègre sa mise en œuvre électronique dès la phase de conceptualisation. En outre, toutes les interactions et transactions entre les administrations, ainsi qu'entre les administrations et les citoyens et les entreprises, doivent pouvoir se faire de manière  électronique.

Un des défis majeurs du ministère, faire du numérique une chance pour tous.
 

https://guichet.public.lu/fr/myguichet.html
 

  • L'application "GouvCheck" pour vérifier l'authenticité d'un document officiel de l'État ainsi que l'intégrité des éléments du document;

  • L'implémentation de "Digicash" sur MyGuichet.lu;

  • Le "eTracking" pour permettre aux citoyens et entreprises de suivre la progression de leur démarche;

  • Un système de prise de rendez-vous auprès de l'Administration luxembourgeoise.




 

Ces grands principes fondamentaux accompagnent la mise en œuvre de Guichet.lu, reconnu par le Conseil de gouvernement en tant que portail privilégié pour toute interaction avec les administrés.

  • une simplification et une optimisation des processus de traitement ;

  • un gain de temps pour les usagers

  • une communication plus efficiente

  • des économies d'échelle grâce à la mise en place de solutions mutualisées et centralisées ;

  • développement d'une image très positive du pays.  


 
L'objectif à long terme est de recevoir et imprimer des documents officiels (eDelivery) et réaliser des démarches en ligne comme par exemple : délivrance d'une carte de vote. 



Notez






Dans la même rubrique :
< >