Luxury Lifestyle, Guides & Travel Inspiration by Myrelations

De l’art de GuGu Kim



Un grand artiste Coréen très réputé sur l'international


“La lumière de la peinture digitale révèle la vie pure du monde! La lumière de la peinture digitale révèle le monde de la vie pure!”

De l’art de GuGu Kim

A première vue, le travail de GuGu Kim ressemble à une photo sur-surexposée à la lumière; mais en y regardant de plus près, on découvre l’application des longues heures de sa méditation bouddhiste, ses doigts adhèrent un à un sur les lieux de la toile pour polir l'ultime «voie de la pureté»

On se laisse séduire par la beauté spectaculaire des œuvres, même s'il n'y a pas de technique picturale spéciale pour dépeindre la vision spirituelle de GuGu Kim. Sa peinture peut même paraître amateur du fait de son esthétique simple et sobre.

Le sujet principal de la composition de GuGu Kim est la "vie" qui peut exister à travers le corps humain. Ce dernier est présenté comme un moyen de parler du monde et de la vie plutôt que de creuser une représentation réaliste de la coquille familière du corps humain

A partir des images de  la vie quotidienne il dépeint des messages symboliques au dos de sa simple iconographie.

GuGu n'utilise ses doigts que pour piquer la toile comme des taches d'encre. Sans technique particulière,  il comprime ces œuvres en un noir et blanc monochrome pour atteindre la beauté pure;

Il appelle son art «Le nouveau classicisme de la peinture au doigt» ou « peinture digitale » pour en faire un domaine unique. A première vue les images de ses œuvres sont simples, mais leur histoire intérieure ne se révèle pas aussi facilement.

 Tout comme un langage poétique, le mouvement du printemps décrit les points rouges en fleurs comme des mamelons dans la « Vierge du Printemps »; Dans « La moitié de ma vie » , la semi-nudité exprime la collision frontale avec la première moitié de ma vie, tandis que le dos représente les années restantes de mon avenir. Le flux et l'intensité de la lumière décrivent l’inflexion de la vie.

 Inventé lors de la dynastie Tang (7ème au 9ème siècle) le Jiduhwa (jidu signifiant doigt, adjectif = digital comme dans les empreintes éponymes) est une forme de peinture utilisant le bout des doigts pour appliquer sur la toile des substances pigmentées telles que le fusain, le pastel, la poudre de pierre, etc.

 Inventé lors de la dynastie Tang (7ème au 9ème siècle) le Jiduhwa (jidu signifiant doigt, adjectif = digital comme dans les empreintes éponymes) est une forme de peinture utilisant le bout des doigts pour appliquer sur la toile des substances pigmentées telles que le fusain, le pastel, la poudre de pierre, etc.

 GuGu Kim peint donc uniquement avec le bout des doigts,  un peintre Digital dans le sens proprement étymologique du terme  (et non pas  dans le sens  anglo-saxon  d’œuvre numérique, par ordinateur). Il transforme une toile blanche en une peinture lyrique exprimant son âme intérieure comme Yin et Yang (lumière et sombre), rendus par ses couleurs monochromes. La création d'une composition unique de lumière et d'obscurité fait son charme unique parmi les artistes  de tradition  monochrome  si propre  à la Corée.

 La partie la plus surprenante de son travail est la quantité de lumière pouvant être chassée dans la composition de l’œuvre , ce qui doit être nécessairement planifié au début de la composition. Cette technique est minutieuse et ne permet aucune erreur. On sent la puissante disposition de la lumière et de l'ombre, un dévouement affectif, prodigieux d'expression et de chaleur dans ses œuvres. Au final  le tableau  varie  selon le spectre (température de lumière)  et l'intensité de la lumière qui l’éclaire. 


L'artiste, GuGu Kim

Vernissage les 12 & 13 février 2020 à partir de 18h30

Exposition du 14 février au 7 mars 2020
GALERIE ARTSKOCO

5, rue Auguste Liesch
L-1937 LUXEMBOURG
Grand Duché De Luxembourg

tel:+352 26441549
contact@artskoco.com

https://www.artskoco.com










Notez






Nouveau commentaire :